Cap Retraite parle des avantages du bénévolat pour les séniors

Le constat général est qu’aujourd’hui la plupart des retraités se reconvertissent dans le bénévolat. Qu’est ce qui peut vraiment justifier cette reconversion de leur part ?

Cap retraite souligne que différentes raisons expliquent le choix de devenir bénévole une fois arrivé à ce cap.

Les avantages du bénévolat pour les retraités selon Cap Retraite

Beaucoup rêvent de pratiquer ce genre d’altruisme une fois à la retraite, les raisons en sont multiples, mais généralement cet acte leur permet de rester en contact avec le monde extérieur, d’éviter l’inactivité qui accélère la vieillesse. C’est une des plus belles manières de lutter contre la solitude.

Dans la plupart des cas, les seniors préfèrent aider les associations et les personnes en difficulté. Ainsi ils leur apportent des contributions financières ou en nature. Des retraités restent en contact avec les jeunes pour financer leurs études par exemple. Certains optent pour une approche plus directe à savoir donner de leur temps pour s’occuper des autres.

C’est un précieux avantage qui permet de faire bon usage de son temps, de maintenir le contact avec d’autres personnes et ne pas être obligé de rester chez soi. L’entretien de Cap Retraite sur Dailymotion affirme que les aînés le pratiquent parce qu’ils veulent changer de vie.

C’est pourquoi les activités choisies par ces personnes sont souvent différentes de celles qu’elles ont exercées durant la vie professionnelle, certaines préfèrent cependant exercer dans le même domaine.

D’autres se reconvertissent dans le mécénat dans le but de transmettre des compétences sans être dans le cadre d’un enseignement pédagogique. Cette transmission se pratique généralement dans un climat fraternel.

Les activités préférées des seniors

Les métiers auxquels les seniors s’intéressent sont multiples. Pendant que les uns choisissent d’être en contact avec les jeunes élèves et étudiants pour financer leurs études, d’autres adorent raconter des contes dans les écoles pour enseigner l’histoire.

Certains seniors apprécient s’investir dans les associations ayant pour vocation de sauvegarder le patrimoine naturel ou de restaurer les monuments historiques. Quant aux amoureux de la nature, ils deviennent défenseurs de la biodiversité et préfèrent s’occuper du nettoyage des sites classés et protégés.

Que gagnent vraiment ces personnes qui normalement devraient se reposer pour tirer profit de cette nouvelle vie ?

Selon des études effectuées par Cap Retraite (les détails ici), les actions de bénévolat améliorent leur santé physique et psychosociale. Elles leur apportent le bonheur, permettent le fonctionnement cognitif et procurent le sentiment d’être encore insérés socialement dans la vie malgré la fin des activités professionnelles. Cette satisfaction est très importante dans la mesure où elle les maintient en bonne santé.

Voici quelques principaux bienfaits de cette pratique sur les seniors :

Elle permet de réduire les symptômes de dépression, les limitations fonctionnelles et d’accroître la longévité (Posez vos questions à Cap Retraite sur ses expériences).

Pour profiter davantage de ces bénéfices il faut modérer ses activités, les exercer en moyenne 100 heures annuellement ou 2 à 3 heures par semaine.

Le bénévolat apporte le bien-être psychosocial au soixantenaire surtout lorsqu’il se sent utile ou apprécié.