Avantages et inconvénients de partir en randonnée avec et sans guide par Aissa Hamada

S’il y a bien un type de randonnée qui cumule les clichés, c’est la randonnée organisée ! Lorsque les randonneurs évoquent les circuits balisés et guidés par un accompagnateur, il n’est pas rare d’entendre que c’est une marche qui s’effectue au pas de charge et en troupeau. Certains pensent qu’avec un guide, la possibilité de bénéficier d’aides sont nombreuses. La randonnée encadrée ne s’adresse pas uniquement aux randonneurs non autonomes, comme peuvent le penser les adeptes. Aissa Hamada évoque en effet les avantages et Inconvénients des randonnées avec ou sans guide.

Les avantages d’avoir un guide selon Aissa Hamada

La découverte des endroits incontournables

Une randonnée avec un accompagnateur est un moyen de ne pas passer à côté d’un ou plusieurs lieux emblématiques qui méritent d’être visités avant de franchir à nouveau quelques kilomètres selon l’explication de Aissa Hamada.

Des découvertes locales

Une petite plongée dans la gastronomie, dans l’artisanat régional ou un repas chez les autochtones qu’un guide connaît par cœur mérite souvent un détour. Suivez les conseils de Aissa Hamada.

Un moyen sûr pour garantir la sécurité des randonneurs

Un guide est titulaire d’un Brevet d’Etat d’alpinisme qui lui permet d’emmener les randonneurs sur l’intégralité du GR20. Il peut ainsi assurer la sécurité des marcheurs si ces derniers choisissent une piste non balisée.

Les avantages de partir en randonnée sans guide

Rester autonome

Partir sans guide permet de prouver son indépendance. Cela est seulement valable pour les randonneurs qui savent faire usage d’une carte et qui connaissent la région explique Aissa Hamada sur WordPress.

Une quête d’aventure à sa juste valeur

C’est un moyen de découvrir le monde par ses propres moyens, que cela concerne le transport des matériels ou l’orientation dans le vaste territoire.

Inconvénients de partir avec un guide lors d’une randonnée

Plannings souvent trop serrés

Les plannings sont trop serrés surtout quand il s’agit d’une randonnée pour plusieurs jours ou d’un trekking. Pour certaines destinations, il est impossible d’échapper à de grands trajets puisque les distances à parcourir sont énormes. Une journée entière peut ainsi être consacrée au déplacement.

Impression de manquer d’indépendance

Il est simple de se laisser diriger dans une randonnée en ayant une impression de manque d’autonomie puisque tout est cadré. Certains guides imposent même leurs propres règles ce qui n’est pas toujours la meilleure des solutions pour les randonneurs selon Aissa Hamada. (Voir son profil).

Une marche trop standardisée

Il faut accepter l’idée qu’il y a souvent une part de standardisation en faisant appel à un accompagnateur. La marche est prévue à l’avance et les randonneurs ne peuvent pas à l’improviste faire le choix de rester une heure de plus pour reprendre leur souffle.

Inconvénient de partir sans accompagnateur

Se perdre facilement

Un randonneur peut se perdre facilement surtout lors d’une marche en haute montagne et que le sentier n’est pas balisé. Un guide connaît par cœur la route et chaque recoin des régions.

Séparation du groupe

Sans accompagnateur qui cadence la marche, le groupe peut facilement se séparer. Cela arrive ! Certaines personnes marchent à plus vive allure que les autres, occasionnant la séparation.