La dentition des séniors expliquée par Cap Retraite

Les bonnes habitudes bucco-dentaires permettent aux adultes de garder des dents naturelles tout au long de leur vie. Un corps sain est ainsi lié à une bonne santé des dents.

Les seniors souffrent plus de pathologies des dents à cause de la vieillesse. Des maladies comme la parodontite ou la maladie carieuse apparaissent après 60 ans.

Le vieillissement est suivi de changements physiologiques, ce qui est également le cas pour la santé buccale. Il peut s’agir de déchaussement dentaire, de gingivite ou d’inflammations chroniques et de risque de fêlure sur l’émail.

Des traumatismes liés à la mastication, des retards de cicatrisation des muqueuses buccales en cas lésion et une baisse de la sécrétion salivaire naissent suite à la vieillesse.

Dans son reportage sur les soins des dents sur Youtube, Cap Retraite donne quelques pistes sur les conséquences possibles de mauvais soins buccaux et le moyen de les éviter.

Conséquences des problèmes dentaires et prévention avec Cap Retraite

Certains troubles apparaissent au-delà de la soixantaine et altèrent la préservation de l’hygiène de la bouche dont la perte de la mémoire, les douleurs articulaires, les comportements dépressifs, etc.

Une hygiène dentaire négligée présente des risques d’athérosclérose, de complications infectieuses (ORL) et de candidose. Cap Retraite (Cliquer ici) a effectué ses recherches à ce propos.

Un brossage régulier des dents (deux fois par jour avec une brosse à dents à poils souples) est recommandé afin de prévenir les maladies liées à cette partie de notre corps. Il faut aussi changer de brosse tous les 3 mois et utiliser un dentifrice au fluor.

L’utilisation de fil dentaire une fois par jour permet également d’éliminer la plaque entre les dents, dans les zones où la brosse ne peut atteindre.

Les appareils amovibles sont des lieux de sécrétion de bactéries. Un nettoyage quotidien avec de l’eau, une brosse à prothèse et du savon de Marseille des prothèses dentaires et tout autre appareil est nécessaire.

Cap Retraite parle de quelques maladies dues à la mauvaise dentition.

La gingivite est une inflammation des tissus de la dent. Elle peut détruire les tissus gingivaux et osseux jusqu’à la perte des dents. Si elle n’est pas traitée, elle peut conduire à la parodontite qui ne peut être évitée que par une bonne hygiène. Il ne faut pas non plus abuser des bains de bouche, deux fois par jour au maximum, et nettoyer entre les dents tous les jours. Une alimentation équilibrée et des visites régulières chez le dentiste assurent un sourire sain et éclatant.

Les cancers buccaux peuvent toucher les lèvres, les tissus de la gencive, la langue, la mâchoire, le palais et la gorge. La maladie se caractérise par de minuscules tâches blanches ou rouges ou par une blessure dans la bouche.

Une plaie qui saigne beaucoup ou qui ne guérit pas, un engourdissement, une douleur, une sensibilité, un endroit épais, rugueux ou croûteux sont quelques symptômes des cancers buccaux. Une visite régulière chez le dentiste permet de dépister rapidement ce trouble et d’appliquer un traitement afin de maximiser les chances de guérison.

Le maintien des bonnes habitudes liées au soin de la bouche est très important pour limiter les risques d’apparition de pathologies, particulièrement chez les personnes du 3e âge.

Les bactéries nuisent aux gencives et conduisent à de graves troubles. Certaines maladies de la dentition peuvent être liées à des maladies cardiaques, au diabète, à une pneumonie, à un AVC ou à d’autres problèmes de santé.

D’autres explications et conseils sont disponibles sur le blog de Cap Retraite.