Comment prendre soin de sa vue après 60 ans? Conseils de Cap Retraite

Les yeux deviennent fragiles et sensibles après qu’un aîné passe le cap des 60 ans ! À cet âge, la vue doit faire l’un des grands centres d’attention des séniors puisqu’elle faiblit au cours des années. Cap Retraite propose en effet des solutions pour faire face aux pathologies et défauts de vision qui bousculent les habitudes des personnes âgées.

Cap Retraite : exercice physique contre la dégénérescence maculaire

L’activité sportive peut ralentir l’altération de la rétine en plus de la favorisation de l’état mental et physique. Une expérience sur des souris a démontré cette étude.

La dégénérescence maculaire en liaison avec l’âge (DMLA) peut restreindre l’acuité de la vue durant le vieillissement d’une personne. Elle est due à l’altération de la rétine, tissu contenant des cellules nerveuses très sensibles à la lumière.

L’exercice, plus précisément l’aérobie peut prévenir ce déclin puisque c’est un neuroprotecteur qui est modulé par une protéine BDNF. Les retraités qui ont des signes précoces ou à risque pour cette altération rétinienne peuvent la ralentir à l’aide d’une activité sportive adéquate.

Humidification et repos des yeux

Cligner les yeux durant 30 secondes en exagérant ce mouvement inné permet d’éviter son assèchement. Cela active les glandes lacrymales pour produire des larmes humidifiant l’œil.

Cap Retraite conseille de se détacher de l’écran (ordinateur, télévision, téléphone) toutes les 30 minutes puisque la focalisation et l’immobilité sur une source de lumière intense entraînent une sérieuse fatigue visuelle.

L’exercice approprié est de fixer un objet peu éloigné puis à gauche et à droite sans pivoter la tête. il doit être refait 10 à 15 fois avant de les cligner 3 à 7 fois pour produire des larmes. La distance entre l’écran et les yeux doit être de 40 cm si la personne travaille sur ordinateur. Il est primordial de ne pas travailler dans le noir selon Cap Retraite (Cliquez ici pour mieux connaitre).

« Palming » et exercice oculaire

La friction des mains produit une chaleur agréable, poser les mains durant 1 à 2 minutes sur les yeux fermés est un exercice idéal pour les personnes âgées qui ont la vue très sollicitée.

L’exercice oculaire est à privilégier pour les séniors. En effet, la fixation de l’index tout en gardant sa netteté permet de faire travailler la vision pour ceux qui aiment lire. Cette activité permet non seulement de garder une bonne santé visuelle mais aussi de rester concentré lors d’une lecture.

Cette opération est efficace si l’aîné la répète 25 fois d’affilée sans jamais cesser de fixer le doigt tout en l’éloignant et l’approchant du nez. Cap Retraite donne d’autres exercices sur Google+.

Alimentation, un facteur majeur pour la santé visuelle des séniors

La consommation de myrtilles améliore considérablement la vision nocturne. Des pilotes de la Royal Air Force ont prouvé cela durant la Seconde Guerre Mondiale. Les anthocyanidines, ses principaux constituants et sa richesse en vitamine C régénèrent rapidement le pourpre rétinien. Selon une expérience, elles améliorent l’acuité visuelle et réduit la fatigue oculaire.

La consommation des légumes verts foncés comme les petits pois, le chou vert, les brocolis, les épinards, etc. est conseillé (voir la liste complète avec Cap Retraite) pour les personnes âgées. Ils sont très riches en zéaxanthine et en lutéine qui sont des pigments utiles pour une bonne vue.